Observatoire sur les profilages (OSP)

Types de profilages Axes d’intervention L’équipe Les partenaires

L’Observatoire sur les profilages est une coalition des milieux universitaire, communautaire et institutionnel qui se concentre plus spécifiquement sur les profilages social, racial et politique. Un observatoire est un organisme de veille et de vigilance qui permet d’alimenter les débats et les réflexions sur des enjeux sociaux en vue de soutenir une amélioration des pratiques et des politiques. Le profilage est entendu comme toute action prise par une personne ou un groupe sur la base de préjugés et de stéréotypes qui a pour conséquence la réalisation d’un traitement différentiel (SPVM, 2011).

L’OSP sert principalement à documenter la situation de chacun des profilages, favoriser une mise en commun entre eux et contribuer aux luttes menées contre les pratiques discriminatoires. Il regroupe différents départements de plusieurs universités (droit, socio, travail social, science politique, etc.), des organismes (RAPSIM, Centre de recherche-action sur les relations raciales-CRARR, Ligue des droits et libertés, etc.) ainsi que des institutions (Commission des droits de la personne, Barreau du Québec, etc.).

En savoir plus : Structure des comités


Trois types de profilage

Pour l’OSP, les mécanismes sociaux, politiques et juridiques qui produisent le profilage sont semblables et ont des conséquences comparables. L’organisation vise à lutter contre la fragmentation actuelle des données, des analyses et des actions, centrées sur un profilage en particulier.

Le profilage racial est « toute action prise pour des raisons de sûreté, de sécurité ou de protection du public qui repose sur des stéréotypes fondés sur la race, la couleur, l’ethnie, la religion, le lieu d’origine ou une combinaison de ces facteurs plutôt que sur un soupçon raisonnable, dans le but d’isoler une personne à des fins d’examen ou de traitement particulier. » (Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, 2005)

Le profilage social est déclenchée par les « signes visibles de pauvreté ou de marginalité. Pour qu’il y ait profilage social, il suffit que la personne en situation d’autorité assigne une identité d’itinérant  à un individu sur la base de signes visibles tels que l’apparence physique, les comportements, l’attitude et la tenue vestimentaire. » (Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, 2009)

Le profilage politique est «toute action prise par une ou des personnes d’autorité à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes, pour des raisons de sûreté, de sécurité ou de protection du public, qui repose sur des facteurs tels l’opinion politique, les convictions politiques, l’allégeance à un groupe politique ou les activités politiques, sans motif réel ou soupçon raisonnable, et qui a pour effet d’exposer la personne à un examen ou à un traitement différent». ( Francis Dupuis-Déri, 2011. « Guet des mouvements marginaux – Profilage politique à Montréal » Le Devoir, 18 juillet 2011, section Actualités. )


 Quatre axes d’intervention

L’OSP vise à produire de nouvelles données et analyses afin de fournir des connaissances scientifiques, judiciaires et médiatiques récentes sur le phénomène des profilages. Plusieurs méthodes d’enquête seront mobilisées à ces fins :

D’abord, documenter et analyser les manifestations, les causes et les processus qui produisent les profilages à partir des témoignages des personnes et des groupes profilés au Québec.

Ensuite, centraliser et valoriser les connaissances produites entre 2000-2012 par les milieux de la recherche et ceux de la défense de droits.

Ce qui permettra de développer une expertise dans l’analyse transversale des formes de profilage et dans la défense des droits individuels et collectifs des personnes et des groupes profilés en s’intéressant aux pratiques développées localement, nationalement et internationalement en matière de recherche et de législation.

Finalement, l’OSP se donne comme mandat de diffuser les connaissances et les outils juridiques auprès des différents publics par le biais de la veille documentaire (bulletins, mensuels), des activités publiques (forums et colloques), des séminaires scientifiques.

Objectifs_OSP