Conférence sur la répression juridique : la justice n’est pas le droit !

Présentée par la Commission Populaire sur la Répression Politique (CPRP) le 13 janvier 2015 dans la salle des boiseries de l’UQÀM, la conférence « La justice n’est pas le droit ! » présente différentes perspectives sur la répression politique exercée par l’intermédiaire d’outils juridiques. L’OSP, qui contribue par divers moyens aux travaux de la CPRP, vous propose ici deux des quatre conférences de la soirée qui rencontrent précisément ses préoccupations.

Alexa Conradi, présidente de la Fédération des femmes du Québec, nous livre sa présentation « Perspective féministe sur les institutions judiciaires » qui traite du rapport aux institutions judiciaires des femmes de diverses communautés culturelles, du profilage social dont elles y sont victimes et qui présente une critique féministe de la notion de « justice » qui y est véhiculée.

Sibel Ataogul, avocate et membre de l’Association des juristes progressistes, illustre dans sa présentation « Autours des 8 recours collectifs contre P-6 »  les problèmes de profilage politique rencontrés par les militant-e-s au sein des institutions judiciaires, à partir d’exemples concrets tirés de sa pratique professionnelle.

Pour voir l’ensemble de la conférence telle que présentée par l’équipe de 99% Média : https://www.youtube.com/watch?v=BtpToJSqny0

  • 0:00 – Joelle Dussault (recherchiste à la Commission Populaire sur la Répression Politique) « Présentation des pannelistes »
  • 3:05 – CPRP «Chroniques de la Répression » (témoignages sous format vidéo)
  • 10:00 – Alain Deneault (professeur à l’Université de Montréal et auteur de Noir Canada) « Le recours à l’institution juridique contre le travail intellectuel »
  • 29:30 – Alexa Conradi (présidente de la Fédération des femmes du Québec) « Perspective féministe sur les institutions judiciaires»
  • 46:30 – Marc-André Cyr (historien des mouvements sociaux et journaliste à Voir.ca) « Histoire de la répression en milieu syndical »
  • 1:05:20 – Sibel Ataogul ( avocate et membre de l’ Association des juristes progressistes) « Autours des 8 recours collectifs contre P-6