Conférence au CICC : Les stratégies spatiales de surveillance des populations marginalisées


Présentée en collaboration avec le Centre international de criminologie comparée (CICC) de l’Université de Montréal le 19 février 2015, la conférence de Céline Bellot et Marie-Ève Sylvestre porte sur les stratégies spatiales de surveillance des populations marginalisées à partir de l’analyse de dossiers de personnes ayant été accusées au municipal.

Centrés sur les infractions généralement associées aux populations itinérantes, aux travailleu(R)SES du sexe et aux manifestants, ces résultats permettront de constater à quel point la punition s’inscrit dans le processus même judiciaire, mais aussi à quel point les infractions relatives aux bris de condition, permettent au système de maintenir sous contrôle, une part importante de ces populations marginalisées et montrer comment ces pratiques de contrôle participent au profilage des populations marginalisées.

Trouvez dans la base de données :

Bellot, Céline et Sylvestre, Mariè-Ève. 2015. Les stratégies spatiales de surveillance des populations marginalisées. Université de Montréal, CICC. [Vidéo] Repéré à http://www.youtube.com/watch?v=A4bO-vjA13U&feature=youtube_gdata_player.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s