Lancement du « Plan d’action montréalais en itinérance 2014-2017 »


Document : Plan d’action montréalais en itinérance 2014-2017
Source : Ville de Montréal

Lancement du Plan d’action montréalais en itinérance 2014-2017 – La Ville de Montréal entreprend une démarche de dénombrement des itinérants dans la métropole et est à la recherche d’un Protecteur des personnes itinérantes


Montréal, le 25 septembre 2014
– Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, et Mme Monique Vallée, responsable du développement social et communautaire ainsi que de l’itinérance au comité exécutif de la Ville de Montréal, ont dévoilé aujourd’hui à la Maison du Père le Plan d’action montréalais en itinérance 2014-2017 de la Ville de Montréal. Ce plan, qui comporte 12 actions spécifiques et une quarantaine d’engagements, propose d’aider les sans-abri à briser le cycle de l’itinérance et d’améliorer les conditions de vie des personnes qui sont en situation d’itinérance dans la métropole. En outre, la Ville s’engage à consacrer une somme supplémentaire d’un million de dollars en appui aux diverses mesures qui découleront de ce plan d’action.

Parmi les mesures déployées, le maire a annoncé qu’un appel de propositions avait été lancé afin de retenir les services d’un organisme sans but lucratif qui aura comme mandat de mener une démarche de dénombrement des personnes vivant en situation d’itinérance à Montréal.

« L’itinérance est une problématique complexe, aux causes multiples, et les visages de ceux et celles qui vivent cette triste réalité sont de plus en plus divers. Le phénomène de l’itinérance ne peut, bien sûr, se résumer à un chiffre ou à une seule donnée. Il est essentiel de pouvoir rejoindre cette population particulièrement vulnérable afin de la soutenir dans le cadre d’une démarche d’intervention et de la référer vers les ressources appropriées. Le recensement des personnes en situation d’itinérance se fait déjà dans plusieurs grandes villes mais l’approche préconisée par la Ville de Montréal se veut novatrice car elle permettra également d’apporter un soutien ponctuel à ceux et celles qui sont en situation de précarité », a déclaré le maire de Montréal.

Le 19 septembre, un appel de propositions a ainsi été lancé afin de retenir les services d’un organisme communautaire ou d’un groupe de recherche à qui sera confié le bon déroulement de cette démarche. L’objectif principal du dénombrement consistera à obtenir un portrait plus précis de l’errance urbaine à Montréal. Les résultats de cette démarche qui sera réalisée en deux temps, soit à l’hiver 2014-2015 et à l’été 2015, devraient être disponibles à l’automne 2015.

Nomination d’un protecteur des personnes itinérantes
L’événement d’aujourd’hui a également été l’occasion d’annoncer que l’administration montréalaise procédera à un appel de candidatures afin d’identifier une personne qui agira à titre de protecteur des personnes itinérantes. À l’instar de la Ville de Vancouver qui, durant plus de vingt ans, a bénéficié de l’expertise de Mme Judy Graves, le protecteur des personnes itinérantes aura le mandat de s’assurer du respect des droits des itinérants, d’évaluer les mesures mises en place pour leur venir en aide et de formuler des recommandations.

Bonification des budgets alloués à la lutte contre l’itinérance

Le Plan d’action dévoilé aujourd’hui prévoit la bonification des sommes allouées à la lutte contre l’itinérance. Par le biais d’une enveloppe d’un million de dollars, la Ville se donnera les moyens de déployer son Plan d’action et intensifiera encore davantage ses actions selon quatre principes directeurs. Ainsi, le partage de connaissances, l’offre d’alternatives à l’itinérance, la réduction des problèmes de partage de l’espace urbain et le renforcement de l’exercice de la citoyenneté ont été proposés comme colonne vertébrale de ce 2e Plan d’action municipal.

« À Montréal, comme dans toutes les grandes métropoles, l’errance urbaine a de nombreuses répercussions et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour apporter de l’aide à ceux et celles qui en ont le plus besoin. C’est la raison pour laquelle nous bonifions les budgets alloués à la lutte contre l’itinérance et avons produit ce plan d’action pour accompagner plus efficacement nos concitoyennes et concitoyens qui sont en difficulté », a conclu M. Coderre.

Le Plan d’action ciblé en itinérance sera réalisé en collaboration avec l’ensemble des partenaires de la Ville de Montréal. Le Plan comprend 12 actions et une quarantaine d’engagements et propose des initiatives, notamment dans les domaines du logement, de l’accompagnement, de la cohabitation, de la sensibilisation et de la formation. Pour obtenir une version électronique du document, veuillez consulter le site Web suivant : ville.montreal.qc.ca/diversité.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s